• SÁHNIŠ

     

    La famille linguistique caddoane est composée de cinq langues dont l'arikara qui est parlé dans le Dakota du Nord, aux Etats-Unis. Proche du pawnee, cette langue amérindienne est quasiment éteinte en raison des quelques locuteurs qui l'utilisent encore. Pour éviter sa disparition, un programme de langue arikara fut établi en 1996 et son enseignement fut même organisé dans certaines écoles de la réserve ainsi qu'au nouveau Centre Culturel Arikara. L'arikara s'écrit à l'aide de l'alphabet latin qui sert à rédiger dictionnaires et études sur la langue. Pour des raisons historiques, la nation amérindienne partage le même territoire avec les Mandans et les Hidatsas au sein de la réserve de Fort Bethold depuis 1870.
     
    L'alphabet arikara est le suivant:

    a   č   e   h   i   k   n   o   p   r   s   š   t   ts   u   w   x   ՚

    Il existe également des voyelles longues:

    aa   ee   ii   oo   uu

    et des voyelles accentuées pour marquer le ton:

    á   é   í   ó   ú

     

     

    COMPTER EN ARIKARA

    A partir du nombre 40, le système numéral est vigésimal (base 20). A noter également une construction particulière pour les nombres 7 et 9 que l'on traduira par 8-1 et 10-1.

     

    1          áxkux
    2         pítkux
    3         táwit
    4         čiití՚ iš
    5         šíhux  
    6         tšaápis
    7         tawišaapiswaaána       
    8         tawišaápis
    9         nooxiniiwaána
    10       nooxíni՚


    11        nooxíni՚ na áxkux
    12       nooxíni՚ na pítkux
    13       nooxíni՚ na táwit
    14       nooxíni՚ na čiití՚ iš
    15       nooxíni՚ na šíhux
    16       nooxíni՚ na tšaápis
    17       nooxíni՚ na tawišaapiswaána
    18       nooxíni՚ na tawišaápis
    19       nooxíni՚ na nooxiniiwaána


    20       wiitá՚ u՚
    21        wiitá՚ u na áxkux
    30       nasaawí՚ u՚
    40       pitkuxunaánu՚
    50       pitkuxunaánu՚ na nooxíni՚
    60       tawihkunaánu՚         
    70       tawihkunaánu՚ na nooxíni՚         
    80       čiiti՚ ištaánu՚
    90       čiiti՚ ištaánu՚ na nooxíni՚
    100     šihuxtaánu՚
    1000  nooxíninaánu՚

     

     

    LE TEMPS

     

    LA DIVISION DU TEMPS

    matin   hináxtit  
    midi   šakuunukarítat 
    soir   hiíš 
    nuit   hínax, itkaxaánu՚  

    jour   šakuúnu՚  
    semaine   šakuhwaarúxti՚  
    mois   pah, paá՚ u՚ 
    année   psií ՚u՚ 
     
    heure   ta՚ uukuk  

    hier   tinasuusaakaríči  
    aujourd'hui   tiwenusaakaríči 
    demain   naheešá  



    LES JOURS DE LA SEMAINE

    lundi   sakuhciwátat
    mardi   pítkux nasakuúnu 
    mercredi   tawít nasakuúnu  
    jeudi   tarihnuuwanúx  
    vendredi   kawootíkux
    samedi   čeehaanaaniikaroókux, naánux 
    dimanche   šakuhwaarúxti՚  



    LES MOIS DE L'ANNEE

    janvier   kaxtaanoórit, kaáta
    février   pirikaatít, píhts  
    mars   hatuhkawiitik, huupirikaatít, pirikaatít 
    avril   hunaaneeká
    mai   ataawiriwaaríkux  
    juin   ??? 
    juillet   awiriituukaríkat  
    août   ??? 
    septembre   nakaraakú՚ at  
    octobre   hunaaneskúhtš  
    novembre   ???  
    décembre   psiikaríkat

     

    Remarque:  Il existe quelques variantes dans les noms des jours de la semaine et des mois de l'année. Néanmoins, les mois désignant  juin, août et novembre n'ont pu être traduits par manque d'information.

       

     

    LE CORPS HUMAIN

    artère   paatuhúnu՚
    barbe   haakaraanuux
    bouche   haaká՚ u՚
    bras   wiínu՚
    cerveau   paxčiraánu՚
    cheveu   paxteskuúnu՚
    cheville   axtaanaahníni
    cil   čirihnatweésu՚, čirihnatwéswa
    coeur   wiísu՚
    colonne vertébrale   nistaačiíšu՚
    corps   tanihtá՚ u՚
    côte   našaátu՚
    cou   čiísu՚
    coude   wihtarahčiíšu՚
    crâne   paxčiíšu՚
    cuisse   huunahčiíšíni՚
    dent   aánu՚
    doigt   ščiíšu՚
    dos   nistaáku՚
    épaule   wireesakuxi՚
    estomac   sapáne՚
    fesse   nipiítu՚
    foie   kariíku՚
    front   nikaáku՚
    genou   paá՚ u՚
    gorge   pahníšu՚
    hanche   čišwí՚ u՚
    intestin   neésu՚
    jambe   kaáxu՚
    joue   saruúxu՚
    langue   haátu՚
    larme   čiričiísu՚
    lèvre   súxu՚
    mâchoire   saawiíšu՚
    main   íšu՚
    menton   sanaánu՚
    moustache   isuxtaanuux 
    narine   siniitaakahíni՚ 
    nez   siniítu՚
    nombril   neskakúxu՚
    nuque   natiínu՚
    oeil   čiriíku՚
    ongle   šwiítu՚
    oreille   itkahaánu՚
    orteil   axčiísu՚
    os   čiíšu՚ 
    peau   sahnišskuúxu՚
    pied   áxu՚
    poignet   šaanaáku՚
    poing   štiwíruu՚
    poitrine   nahwaakuuká՚ u՚
    pouce   ščiíšu՚ 
    poumon   pakuuniítu՚
    rein   axiroóxu՚ 
    salive   haakačiísu՚
    sang   paátu՚
    sein   eétu՚
    sourcil   čiričiišuhuúnu՚ 
    sueur   tskaaxíšu՚
    talon   axkačiiniítu՚
    tête   páxu՚
    veine   paatuhúnu՚
    ventre   kanaánu՚
    visage   ská՚ u՚

     

     

    LE MONDE DE LA NATURE

    LES ANIMAUX

    abeille   xánit
    aigle   neetahkás
    âne   xaakooríhas, xaawakáru՚
    araignée   isíš, síš
    canard   axwahatkúsu՚
    cerf   arikaraánu՚
    chameau   xaatatwáru՚
    chat   skariwíru՚
    cheval   xaawaarúxti՚
    chèvre   nikapáru՚
    chien   xaátš
    cochon   kúhkux
    coq   nikuswiíta
    crabe   čišpís
    crapaud   skunakaáhkux, sčeškatawáru՚
    crocodile   nuutawáčeš
    écureuil   tawárut
    éléphant   suxčés
    fourmi   pitáru՚
    grenouille   sčeš
    guêpe   was
    insecte   piírux
    lapin   wárux
    lézard   čírut
    libellule   piisuusaahá
    lion   waxtás
    loup   sčirihkaapínat, sčirihtaakahkúsu՚
    mouche   sapiinaánux
    mouton   nikapáru՚
    oie   koóhat
    oiseau   níkus
    ours   kuúnux
    papillon   saawiitakaá՚
    perroquet   nikuswaawahtít
    pigeon   wátš
    poisson   čiwáhtš
    poule   nikusčirikóhtš
    puce   pásit
    rat   saakaxkúsu՚
    renard   čiwáku՚
    sangsue   číšit
    sauterelle   kaápiš
    serpent   nut
    singe   čirihsuúnu՚, čirisuúnu՚
    souris   saákax
    taupe   sunánux
    taureau   hukós, piikaawá
    tortue   sax
    vache   waatá՚ iš, tanaheesápat
    veau   aniipáhat


    LA NATURE

    arbre   haak
    branche   haakáxu՚
    brouillard   pihú՚
    chaleur   awiriítu՚
    ciel   neskoóhat, skarahkatahaánu՚
    couleur   naawiíšu՚
    eau   tstoóxu՚
    éclair   waawaapisúxu՚
    fer   wapisíšu՚
    feu   čeeká՚ u՚
    feuille   sčeekaraáku՚
    fleur   nahkaaxíšu՚
    fleuve   huukaahaánu՚
    forêt   haahteetu՚ at (être une forêt)
    froid   raananaaxíta՚ u (être un temps froid)
    fumée   naawiíšu՚
    glace   naaxiítu՚
    herbe   huúnu՚
    île   hawaákat
    lac   čiwahaánu՚
    lune   páh
    mer   niinačiinihuúnu (océan)
    monde   kaahunaánu՚
    montagne   waá՚ u՚
    neige   hunaá՚ u՚
    nuage   skarahkatahaánu՚
    ombre   ookaa՚ aasíu՚, naakarahnaawíu՚
    or   waapisštahkatá, waapisištaapirihú
    papier   naawinaa՚ iíwat
    pierre   kánit
    plante   haaxtasawanúx
    pluie   tsuhiínu՚
    poussière   itkaánu՚
    racine   kasukaawí՚ u՚
    rocher   kánit
    sable   čiwíhtu՚
    soleil   šakuúnu՚
    tempête   tuunaáhu (la tempête arrive), huutuhkúsu՚ (grand vent)
    terre   hunaánu՚   ???
    vent   hutawí՚ u՚, huutuúnu՚
    verre   kosčiraanawáta



    LES COULEURS

    blanc   čiišawataan
    bleu   taree՚ uux
    jaune   raanustahkataan
    noir   katiit
    rouge   čirahpahaat
    vert   taree՚ uux, anaxkataánu՚



    LES POINTS CARDINAUX

    nord   hunaahkoohaáhkat
    sud   hunaanapsíni՚
    est   huukaawiraáta
    ouest   skaweéraa՚ u՚



    LES SAISONS

    printemps   hunaaneeká
    été   awirítkat
    automne   hunaaneskúhtš, hunaaneeká
    hiver   psí՚ u՚

     

     

    Afficher l'image d'origine


  • AYTA ABELLEN 

     

    Les Aetas, considérés comme les premiers habitants de l'archipel, vivent dans les régions montagneuses sur l'île de Luçon, aux Philippines, et parlent des langues variées comme le Mag-antsi, le Mag-indi, le Bataan Ayta ou le Ambala. De ces langues appartenant au groupe sambalique de la branche philippine des langues malayo-polynésiennes de la famille austronésienne, on peut également ajouter le Ayta Abellen qui est parlé dans la partie occidentale de la province de Tarlac. Récemment, un système d'écriture fut mis au point à partir de l'alphabet latin de même que la compilation d'un premier dictionnaire bilingue.

    L'alphabet Ayta Abellen est le suivant:

    a   b   d   e   g   h   i   j   k   l   m   n   o   p   r   s   t   u   w   y   '



    COMPTER EN AYTA ABELLEN

    Son système numéral est décimal.

    1            magha
    2            lowa
    3            tatlo
    4            apat     
    5            lima
    6            anem
    7            pito
    8            walo
    9            hyam
    10          mapo'


    11           mapo' boy magha
    12          mapo' boy lowa
    13          mapo' boy tatlo
    14          mapo' boy apat
    15          mapo' boy lima
    16          mapo' boy anem
    17          mapo' boy pito
    18          mapo' boy walo
    19          mapo' boy hyam


    20         loampo'
    21          loampo' boy magha
    30         tatlompo'
    40         apatapo'
    50         limampo' 
    60         anemapo'
    70         pitompo'
    80         walompo'
    90         hyamapo'
    100       magatoh
    1000    malibo



    LE TEMPS

    LA DIVISION DU TEMPS

    matin   hanib  
    midi   ogto  
    soir   deglem, homilem  
    nuit   madeglem 

    jour   mangaamot 
    semaine   dominggo  
    mois   bowan  
    année   taon  

    minute   minoto  
    heure   odah  

    hier   naapon  
    aujourd'hui   haanin  
    demain   mabekah  



    LES JOURS DE LA SEMAINE

    lundi   Loneh 
    mardi   Malteh  
    mercredi   Mielkoleh  
    jeudi   Webeh  
    vendredi   Bialneh, Birnis  
    samedi   Habado 
    dimanche   Dominggo  



    LES MOIS DE L'ANNEE

    L'ensemble des mois de l'année est une reprise de l'espagnol.



    LE CORPS HUMAIN

    bouche   bebey
    bras   takyay
    cerveau   otak, otek
    cheveu   labok
    cheville   tiked
    cil   kidep
    coeur   poho
    corps   laman
    côte   tagyang
    cou   leey
    coude   hiko'
    crâne   bongo
    cuisse   paa
    dent   ngipen
    doigt   galamay
    dos   golot
    épaule   bantaw
    estomac   bitoka
    fesse   obet
    foie   agtay
    front   kiding
    genou   tool
    gorge   beklaw, boklaw
    hanche   balakang
    intestin   tokok
    jambe   bitih (jambe ou pied), ahee (du genou à la cheville)
    joue   pingi
    langue   dila
    larme   lowa
    lèvre   labi
    mâchoire   pangah
    main   gawang, gamet
    menton   baba
    moustache   gomi
    nez   balongoh
    nombril   pohel
    nuque   teeng
    oeil   mata
    ongle   hoo, kokoh
    oreille   talinga
    orteil   galamay
    os   bot-o
    peau   kabokabo, loti, katat
    pied   bitih
    poitrine   pagaw
    pouce   tangan
    poumon   baga, baya
    salive   laway
    sang   daya
    sein   nono
    sourcil   kiley
    sueur   haynget
    talon   boeh
    tête   ō
    veine   oyat
    ventre   pohon
    visage   lopa



    LE MONDE DE LA NATURE

    LES ANIMAUX

    animal   ayop
    abeille   konanaling
    aigle   agila
    araignée   gigang
    canard   bibi
    cerf   oyha
    chameau   kamel
    chat   koting
    cheval   kabayo
    chèvre   kambing, kanding
    chien   aho
    cochon   baboy
    coq   tandang
    crabe   agama
    crocodile   bo-aya
    escargot   huho
    fourmi   hidem
    grenouille   pahinga
    hibou   bokaw
    lézard   tiki
    libellule   kalindadawet
    mouche   langew
    moustique   ilek
    mouton   kalnilo, topa
    oie   ganho
    oiseau   manokmanok
    papillon   gopa'pa'
    pigeon   kalapati
    poisson   ikan, malanghit
    poule   opa
    puce   timee
    rat   dagih
    renard   mohang
    sangsue   linta
    sauterelle   dodon
    serpent   bikat
    singe   bake
    souris   dagih
    tortue   pagong
    vache   baka



    LA NATURE

    arbre   kayo
    argent   pilak
    bois   kayo
    branche   hanga
    brouillard (brume)   leem
    chaleur   amot
    ciel   langit
    côte   baybay
    eau   lanom
    éclair   kilat
    étoile   bitoen, bontatala
    fer   bakal
    feu   apoy
    feuille   bolong, boong
    fleur   bolak, bolaklak
    fleuve   kabatoan
    forêt   lale, binagbag, bagbag
    froid   lay-ep
    fumée   anoh
    île   alipoteh
    inondation   lanab
    lac   hapa
    lumière   hawang, tigla, tinlag
    lune   bowan
    mer   dagat
    monde   babe lota
    montagne   tondol, mapantay, pantay
    nuage   daem
    ombre   amey
    or   balitok, tombaga, ginto
    papier   papil
    pierre   dapah
    plante   tanem
    pluie   odan
    poussière   toapok
    racine   yamot
    rocher   dapah
    sable   langhi
    soleil   mangaamot
    Terre   lota
    terre   lota
    verre   halamin


    LES COULEURS

    blanc   poti
    bleu   asol
    jaune   holyaw
    noir   ngitit
    rouge   tibya
    vert   boyong



    LES POINTS CARDINAUX

    nord   mayanan, amianan
    sud   habagatan
    est   pihwakan, baytan
    ouest   pitangheban



    LES SAISONS

    saison sèche   kaingitan
    saison des pluies   abagat

    Remarque:  Ces saisons sont la caractéristique du climat local.

     

     

    Afficher l'image d'origine


  • BARIAI     


    Le peuple Bariai est regroupé essentiellement dans sept villages principaux (Alaido, Mareka, Namaramanga, Bambak, Akonga, Kokopo et Gurisi) situés sur la côte nord-ouest de l'île de la Nouvelle-Bretagne dans la province de la Nouvelle-Bretagne occidentale, entre Borgen Bay et Rottock Bay, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. La langue fait partie du groupe ngero-vitiaz de la branche océanique occidentale de la famille austronésienne et ne possède aucun dialecte. Les premiers contacts occidentaux dans cette région remontent à la fin du XIXème siècle et les premières descriptions de la langue datent de 1912. Si le bariai est encore utilisé couramment par la population en dehors de l'Eglise et de l'enseignement, le tok pisin, la langue nationale, est le second mode d'expression le plus répandu si bien que la population est bilingue et mélange ces deux langues pour s'exprimer. Enseigné dans deux écoles locales, le bariai s'est doté d'une orthographe qui fut adpotée par le Bariai Literacy Committee en 1994, puis d'une grammaire et d'un dictionnaire bilingue au début des années 2000.

    L'alphabet bariai est le suivant:

    a   b   d   e   g   i   k   l   m   n   o   p   r   s   t   u



    COMPTER EN BARIAI

    Le système numéral est un mélange de type quinaire (base 5) et de type décimal (base 10). A noter que le nombre 50 sangalima est une contraction de 10 et 5.


    1          ede
    2          rua
    3          tol
    4          pange
    5          lima
    6          lima ga ede   (5+1)
    7          lima ga rua   (5+2)
    8          lima ga tol   (5+3)
    9          lima ga pange   (5+4)
    10        sangaul (ede)


    11         sangaul (ede) (ga) igegea ede
    12        sangaul (ede) (ga) igegea rua
    13        sangaul (ede) (ga) igegea tol
    14        sangaul (ede) (ga) igegea pange
    15        sangaul (ede) (ga) igegea lima
    16        sangaul (ede) (ga) igegea lima ga ede
    17        sangaul (ede) (ga) igegea lima ga rua
    18        sangaul (ede) (ga) igegea lima ga tol
    19        sangaul (ede) (ga) igegea lima ga pange


    20        sangaul rua   (deux dizaines)
    21         sangaul rua (ga) igegea ede
    30        sangaul tol   (trois dizaines)
    40        sangaul pange   (quatre dizaines)
    50        sangalima   (cinq dizaines)
    60        sangalima sangaul ede   (50, une dizaine)           
    70        sangalima sangaul rua   (50, deux dizaines)
    80        sangalima sangaul tol   (50, trois dizaines)
    90        sangalima sangaul pange   (50, quatre dizaines)
    100      buno (ede)
    1000   bunoringring (ede)



    LE CORPS HUMAIN

    artère   singida iuaroar
    barbe   iadade ilaun
    bouche   iaoa
    bras   ibage
    cerveau   iuto
    cheveu   ilabora ilaun
    cheville   iae aea tue
    cil   imata ikukul ilaun
    coeur   iatate
    colonne vertébrale   ituatua ririaknga
    côte   ikarkare ituatua
    cou   igagal
    coude   ibage kubal
    crâne   ilabora ituatua
    cuisse   ibule
    dent   iluo
    doigt   igonga
    dos   idibe, imur
    épaule   ikepe, iuaro
    estomac   iapa
    fesse   ise
    foie   iatate
    front   ibolabola
    genou   iae kubal
    gorge   sapsap
    hanche   ipai, ise kasanga, uib
    intestin   imogal
    jambe   iae
    joue   ipapa
    langue   imae
    larme   imata isul
    lèvre   iaoa ikukul
    mâchoire   ibalbalu, ipalenga
    main   ibage
    menton   iadade
    moustache   inud iburbur
    muscle   imedameda
    narine   inud ibaba
    nez   inud
    nombril   ipiso
    nuque   imui
    oeil   imata
    ongle   itemia
    oreille   itanga
    orteil   iae igonga
    os   ituatua
    paupière   imata ikukul
    peau   ikukul
    pied   iae
    poignet   ibage aea uger
    poitrine   igogo
    pouce   ibage igonga kapei
    poumon   iboroio
    rein   ikapua
    salive   imau
    sang   ising
    sein   itud
    sourcil   iburbur
    sueur   kasiksiknga
    talon   iae igub
    tête   ilabora
    veine   singida iuaroar
    ventre   iapa
    visage   imata



    LE MONDE DE LA NATURE

    LES ANIMAUX

    animal   masilau
    araignée   kuku
    baleine   nalangsa
    chat   pusi
    chien   kaua
    cochon   gaea
    crabe   eso
    crocodile   bagele, puaea
    dauphin   uluae
    escargot   molage
    fourmi   ngesngeso (petite), karkar (grande)
    guêpe   gulupa
    hibou   tut
    lézard   paria
    libellule   kaua ele peren
    mouche   abeta, langlango
    moustique   makinkin
    oiseau   man
    papillon   bobo
    poisson   ia
    requin   bakeoa, nasikeoa
    sangsue   naroma
    sauterelle   gurisi
    serpent   mota
    souris   kudeke, nakiue


    LA NATURE

    arbre   abei
    bois   abei
    branche   iboga
    brouillard   gagau
    ciel   mariamba
    eau   eau
    éclair   pelaka
    étoile   gigima
    feu   dinga
    feuille   laulau
    fleur   koko
    forêt   saru
    fumée   basu
    herbe   gilgilnga
    île   inu
    inondation   oanga, salia
    lac   liu
    lumière   taranga
    lune   taiko
    mer   tad
    montagne   lusi
    nuage   laulau
    ombre   molomolo
    pierre   pat
    plante   gilgilnga
    pluie   aoara
    poussière   kangkanga
    racine   oaro
    rocher   pat
    sable   tantano
    soleil   ado
    tempête   marambebe
    terre   tano
    vent   rai
    verre   tlotlonga


    LES COULEURS

    blanc   bodebode
    bleu   birbirianga
    jaune   eangonga
    noir   asaso, asasonga, kusuksuk
    rouge   singsingia
    vert   bilnga, birbirianga

     

     

    Afficher l'image d'origine


  • BASAA


    La langue bassa ou basaa appartient à la branche bantoue de la famille nigéro-congolaise. Principalement parlée au sud du Cameroun dans les régions du Centre et du Littoral, la langue possède une douzaine de dialectes répartis sur l'ensemble de l'Afrique de l'Ouest. Le peuple Bassa, originaire du Nil, s'est par la suite éparpillé pour s'établir, pour une grande partie, au Cameroun et devenir l'un des plus anciens peuples du pays. L'introduction de l'écriture par les Européens s'est effectuée sous deux formes selon qu'elle était d'origine anglo-saxone ou française. Depuis, les autorités ont établi un alphabet commun aux langues du Cameroun bien que l'orthographe soit encore de nos jours fluctuante.

    L'alphabet bassa est le suivant:

    a   b   d   e   f   g   h   i   j   k   l   m   n   ñ   o   p   s   t   u   w   y



    COMPTER EN BASSA

    Le système numéral est décimal.

    1           yada
    2          bibaa
    3          biaa
    4          bina
    5          bitan
    6          bisamal
    7          bisaambok
    8          juem
    9          bôô
    10        jôm


    11         jôm ni yada
    12        jôm ni bibaa
    13        jôm ni biaa
    14        jôm ni bina
    15        jôm ni bitan
    16        jôm ni bisamal
    17        jôm ni bisaambok
    18        jôm ni juem
    19        jôm ni bôô


    20       môm imaa
    21        môm imaa ni yada
    30       môm maa
    40       môm mana
    50       môm matan
    60       môm masamal
    70       môm masaambok
    80       môm ni juem
    90       môm ni bôô
    100     mbôgôl
    1000  ikôô



    LE TEMPS

    LA DIVISION DU TEMPS

    matin   kekela
    midi   kosi
    soir   kôkôô, kôkôa
    nuit   u

    jour   kel
    semaine   ñumba mangwa
    mois   sôñ
    année   nwii

    minute   linut
    heure   ngeñ

    hier   yani nu a bi takbe
    aujourd'hui   len
    demain   yani nu a nlo



    LES JOURS DE LA SEMAINE

    lundi   ngwa ՚njañngumba
    mardi   ngwa ՚um
    mercredi   ngwa ՚ngée
    jeudi   ngwa ՚mbok
    vendredi   ngwa ՚ koo
    samedi   ngwa ՚jôn
    dimanche   ngwa ՚noi



    LES MOIS DE L'ANNEE

    janvier   kondok
    février   masel
    mars   matumb
    avril   matop
    mai   mpuye
    juin   ilonde
    juillet   njeba
    août   ikañ
    septembre   dipos
    octobre   biôôm
    novembre   maye  ՚sép
    décembre   libui li nyee


    LE CORPS HUMAIN

    artère   ibaaga hi nkañ
    barbe  liyéé, mayéé
    bouche   nyo, nlumb
    bras   woo
    cerveau   boña
    cheveu   hiôñ
    cheville   ikokoa
    cil    lélép
    coeur   ñem
    colonne vertébrale   nkak
    corps   nyuu
    côte   mbai
    cou    kiñ
    coude   lingenda, lingonda
    crâne   kégél 'ño
    cuisse   bel
    dent   lisoñ
    doigt    inoo hi woo
    dos   mbus
    épaule    tuu
    estomac   hu
    fesse   yep
    foie   libaa
    front   mbom
    genou    liboñ
    gorge    imilil
    hanche   bôbôk
    intestin    nla
    jambe   kôô
    joue   limañ
    langue   ilémb                              
    larme   yiiha
    lèvre   bép
    mâchoire   mañng
    main   woo
    menton   libit
    moustache  nwôbôk
    muscle   nsôn
    narine   mben 'jôl
    nerf   nkañ
    nez   jôl
    nombril   jôp
    nuque   mbus 'kiñ
    oeil    jis
    ongle   yaalak
    oreille    ôô
    orteil    inoo hi kôô
    os   héhi, hés
    paupière   lélép
    peau   kôgôô
    pied    kôô
    poignet   joñnga li woo
    poing   kut
    poitrine   tôl
    pouce    inoo hi nlân
    poumon    saha
    rein   hitam
    ride   linyeda
    salive   matai
    sang   matjél
    sein   libéé
    sourcil   lélép
    squelette   bihéhi, bihés
    sueur   biibe, mbiibe
    talon    tindi
    tête   ño
    veine   nkañ 'nyuu                    
    ventre   libum
    visage   su



    LE MONDE DE LA NATURE

    LES ANIMAUX

    animal   nuga
    abeille   nyôi
    agneau   man ntômba
    âne   jakas
    araignée   libôbôl
    baleine   njonji
    canard   lolo
    chat   siñngi
    cheval   hosi
    chèvre   kembee
    chien   ngwo
    cochon   ngôi ՚nkana
    coq   nlôm kôp
    crabe   ikaga, jaala
    crapaud   yol
    crocodile   ikômbat
    éléphant   njok
    escargot   koo
    fourmi   ison
    girafe   ngôlôn
    gorille   nyiéé
    grenouille   yol
    guêpe   nsoson
    hibou   ikuñ, likuñ
    hippopotame   ngubi
    hirondelle   ngañ inuni
    insecte   tandi
    lapin   iséé
    lézard   ngôdô
    lièvre   iséé
    lion   mbondo njéé
    loup   ngwo ՚ bikai
    mouche   njenje, njemnje
    moustique   ikala
    mouton   ntômba
    oiseau   inuni
    panthère   njéé
    papillon   lilimba
    perroquet   ngôs
    pigeon   ibeñ
    poisson   hiobi
    poule   ñin kôp
    rat   kôi ՚ isi
    sangsue   ndondoga
    serpent   nyoo
    singe   kôi ՚ngii
    souris   tôlô
    taureau   kaô
    tigre   njéé
    tortue   kul
    vache   nyaga
    veau   man ՚nyaga


    LA NATURE

    air   mbebi
    arbre   e
    bois   ngéñ ՚kék iwoga
    branche   ntjep ՚e
    brouillard   ond
    chaleur   lék
    ciel   ngii
    côte   ngwañ
    couleur   nene, manuna
    désert   mbamba
    eau   malép
    éclair   nweknwek
    étoile   hiôdôt
    fer   kei
    feu   hiéé
    feuille   hiai
    fleur   mbônji, itôt
    fleuve   lép
    forêt   lipan, bikai
    fumée   hiida
    herbe   kai
    lumière   mapubi
    lune   soñ
    mer   lép
    monde   nkoñ ՚ isi
    montagne   ikôa
    nuage   ond
    ombre   yiinda
    or   gôl
    papier   péba
    pierre   ngok
    plante   bebela
    pluie   nop
    poussière   nluñ ՚ ték
    racine   nkañ
    rocher   liaa
    sable   lisege
    soleil   hiañngaa, jop
    terre   isi
    vent   mbebi



    LES COULEURS

    blanc   puba
    bleu   mandut mandut
    jaune   maô maô
    noir   hinda
    rouge   kôyôp
    vert   kwem kwem



    LES POINTS CARDINAUX

    nord   ño ՚mbok
    sud   nwel ՚mbok
    est   likôl
    ouest   hiôñng, mbeñnge



    LES SAISONS

    saison des pluies   ngéda mbéñ
    saison sèche   ngéda sép

    Remarque:  Ce sont les saisons caractéristiques à cette région.

     


  • ALBARTÓ 



    Le Benishangul-Gumuz est l'un des neuf Etats régionaux de l'Ethiopie qui fut créé en 1995. Parmi les langues qu'on y parle, on peut citer le berta ou bertha également parlé de l'autre côté de la frontière, au Soudan. Ce dernier constitue une branche isolée au sein de la famille nilo-saharienne et possède quelques dialectes que certains considèrent comme des langues séparées comme le Bake, le Dabuso, le Shuru, l'Undulu ou le Beleje Gonfoye, mais le dialecte mayu retient notre attention puisqu'il est à la base du récent dictionnaire berta. Depuis peu, la langue s'est dotée d'une écriture à partir de l'alphabet latin qui lui permit son enseignement dans les écoles primaires. L'arabe, par sa prédominance dans la région, a influencé son vocabulaire comme l'illustre parfaitement son système numéral.


    L'alphabet berta est le suivant:


    a   b   d   dq   e   f   g   h   i   j   k   kq   l   m   n  

    ñ    o   pq   q   r   s   sh   t   tq   th   u   w   y   z



    COMPTER EN BERTA

    Le système numéral est décimal puisque la langue a remplacé son ancienne numération, à l'exception des nombres 1 et 2, par les nombres arabes.


    1          dqukqúnúñ
    2          holoñoniñ, itnén
    3          taláta
    4          árbaqa
    5          hámsa  
    6          sítta
    7          sábaqa
    8          tamánia
    9          tísáqá
    10        áshara


    11         hidashar
    12        atqnáshar
    13        talatqááshar
    14        arbatqááshar
    15        hamistqááshar
    16        sitqáshar
    17        sabatqááshar
    18        tamantqááshar
    19        tisetqááshar


    20       ishirín
    21        wahid w՚ a ishirín
    22       itnén w՚ a ishirín
    30       talatín
    40       arbaqín
    50       hamsíín
    60       sitíín
    70       sabaqín
    80       tamanín
    90       tisaqín
    100     mía
    1000  alf

    Le système numéral traditionnel existe encore dans certains dialectes de la langue comme le Fadashi (F), l'Undulu (U) ou le Beleje Gonfoye (B).


    1         manañkqu (F, U, B)
    2         maholañ (F), mahoole (U, B)
    3         mohote (F, B), moothe (U)
    4         mannamu (F, U, B)
    5         mokqosu (F, B), mokqoshu (U)
    6         makqera (F, U, B)
    7         labohoole (F), thaboole (U), makqera maqolo manañkqu (B)
    8         labohote (F), thaboothe (U), makqera maqolo mahoole (B)
    9         labamannamu (F), thabamannamu (U), makqera maqolo mohote (B)
    10       matuma (F, U, B)
    12       matuma ma zi olo maholañ (F),matuma zii olo mahoole (U),
               matuma maqolo mahole (B)
    20      kqisqiri (F, U), matuma mahola (B)
    100    matuma zii matuma (F), kqisqiro makqoshu (U), kqishiri (B)



    LE TEMPS

    LA DIVISION DU TEMPS

    matin   addukqush  
    soir   are mbágiishú  
    nuit   hábítháñ  

    jour   alyóm 
    semaine   isbu 
    mois   sháhar  
    année   assána  

    minute   addagíga  
    heure   sáqa 

    hier   gíídí  
    aujourd'hui   shókqóñ  
    demain   assabá
      


    LES JOURS DE LA SEMAINE

    lundi   alqítnén 
    mardi   attalatá  
    mercredi   alqarbahá  
    jeudi   alhamís  
    vendredi   ajjúmaqa  
    samedi   assabit
    dimanche   allahád
      


    LES MOIS DE L'ANNEE

    janvier   zigí sqúllá janúari 
    février   zigí sqúllá febrúari  
    mars   zigí sqúllá sha marj 
    avril   zigí sqúllá abril  
    mai   zigí sqúllá mey  
    juin   zigí sqúllá jún  
    juillet   zigí sqúllá julay  
    août   zigí sqúllá ógast 
    septembre   zigí sqúllá sebtémber  
    octobre   zigí sqúllá októbar  
    novembre   zigí sqúllá nobémber  
    décembre   aháhárá sqúllá desember
      
    Remarque: Si les noms des jours de la semaine sont empruntés à l'arabe, les mois de l'année, quant à eux, sont d'origine anglaise.



    LE CORPS HUMAIN

    barbe    adígiñ
    bouche   ndu
    bras   bua
    cerveau   afuthah
    cheveu   bush
    cheville   hu almúfsal
    coeur   bishi
    colonne vertébrale   gundi
    corps   busqikqe
    côte   kqaará bishi arethú
    cou   doño
    coude   kqóñkqólóñ
    cuisse   gurú
    dent   ndú fuudí
    doigt   thaba alú
    dos   gundi
    épaule   buá ndu
    estomac   dulúsh
    fesse   iñalú
    foie   nekqéth
    front   are gundi
    genou   gushuñ
    gorge   ñalu
    hanche   almaharûg
    intestin   iyú kqaazí
    jambe   hu
    langue   hala
    larme   sqabare
    lèvre   ndushafa
    main   thabá
    menton   adígiñ
    muscle (du bras)   buá aré
    narine   amuñ ful
    nez   amúñ
    nombril   abuldu
    nuque   kqoróñ
    oeil   are
    ongle   mááshuñ
    oreille   ile
    orteil   hu alú
    os   kqaara
    peau   shafa
    pied   hu
    poitrine   bishaare
    pouls   bishí shapqutha
    poumon   afamfarásq
    rein   alkila
    salive   murkqa
    sang   kqáfa
    sein   ir
    sourcil   are bush
    squelette   kqaará damuundu
    sueur   baruañ
    tête   alú
    ventre   iyú
    visage   aréyú



    LE MONDE DE LA NATURE

    LES ANIMAUX

    animal   gíñ buushú
    abeille   ñonshó
    agneau   kqálme
    aigle   beegu
    âne   shiñír
    araignée   abarbád
    autruche   misqembúrúñ
    canard   albátq
    cerf   abuñ
    chameau   hambal
    chat   marú
    cheval   murthá
    chèvre   mia
    chien   gali
    coq   hoñhoñ
    crocodile   añkqarum
    éléphant   uñ
    fourmi   gamudqu, ashíshí, pqííshu
    girafe   híliñ
    grenouille   boñósh
    hippopotame   thaañá fírú
    insecte   alhasharáát
    lapin   fúrfúr
    léopard   pqero
    lézard   gaminsqaro
    lion   borid
    loup   agó
    mouche   horóñ
    moustique   yamuth
    mouton   merere
    oiseau   misqé shoorú
    papillon   abúrbúdu
    poisson   yaguth
    poule   misqé
    puce   bísqoñ
    rat   amazíñ
    renard   anthaman
    sauterelle   múthu
    serpent   kquria
    singe   oñó
    taureau   pqodqo
    tigre   nagura
    tortue   hódodó
    vache   thañ niñelé
    veau   mugúñ
    zèbre   shiñírá ñeero


    LA NATURE

    air   alháwa
    arbre   sqisqía
    argent   alfúdda
    bois   sqisqía
    branche   bua
    brouillard   agúúru
    chaleur   añ babádq
    ciel   assama, rúmpqú, shor
    côte   albáhar ndu
    couleur   allom
    désert   aañá badqí áñ
    eau   firi
    éclair   abagada
    étoile   íísqu
    fer   dqoñ
    feu   mú
    feuille   duudu
    fleur   amuudqa
    fleuve   buli
    forêt   alkqáába
    froid   dqishe
    fumée   dquutha
    glace   esho
    herbe   ñeera
    inondation   fir buni
    lac   gaama
    lumière   añqasqír
    lune   zigi
    mer   albáhar
    monde   dúnia
    montagne   azoola
    nuage   agúúru
    ombre   dqúúla, mílthiña, añgishúr
    or   fuudá beñení
    papier   alwárga
    pierre   bele
    plante   gíñ búsqí álu
    pluie   ró
    poussière   ambudúr
    racine   fiilí
    sable   shéékqe
    soleil   munzú
    tempête   almoj, shabaro
    terre   sqakqa
    vent   bubani



    LES COULEURS

    blanc   fudí
    bleu   ma dquutha
    jaune   ma gaashá
    noir   miilí
    rouge   beñení
    vert   galazí



    LES POINTS CARDINAUX

    nord   tháábá gambí
    sud   tháábá pqiishí
    est   aañá hórí múnzu
    ouest   aañá híí múnzu



    LES SAISONS

    saison sèche   amoozó
    saison des pluies   añsqakqale

    Remarque:  Il n'existe que deux saisons principales dans la région.

     

     

    Afficher l'image d'origine

     

    Afficher l'image d'origine

    En rouge, le Benishangul-Gumuz où la langue berta est parlée.

     

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique