• Tag malayo-polynésien

    Résultats pour la recherche du tag malayo-polynésien :
  • ...millénaire. Le rapa nui, apparenté au tahitien et au maori, appartient donc à la branche polynésienne du groupe malayo-polynésien de la famille austronésienne et lutte depuis des années pour sa survie. Jusque dans les années 60, la langue fut préservée grâce à l'isolement de l'île,...

    Lire la suite...

  • ...sein de la branche dite des langues grandes philippines centrales, un ensemble rattaché aux langues malayo-polynésiennes de la famille austronésienne. Parlé dans la partie centrale des hautes terres du sud-ouest, il s'écrit à l'aide de l'alphabet latin et fit l'objet d'une étude linguistique...

    Lire la suite...

  • ...musulman aux Philippines. On y parle une langue du groupe sama-bajaw qui appartient à la famille malayo-polynésienne occidentale des langues austronésiennes. Des quatre langues qui constituent le groupe, le sama sibutuh ou sinama du sud possède tout de même trois dialectes identifiés par les...

    Lire la suite...

  • ...Kudat. Appelée également momogun , cette langue du groupe dusunique fait partie de l'ensemble malayo-polynésien, lui-même rattaché à la grande famille austronésienne. Composé de quelques dialectes (Pilapazan ou Rungus central, Gandahon, Nuluw et Gonsomon), le rungus s'écrit à l'aide de...

    Lire la suite...

  • ...seize variétés dialectales d'un ensemble formant les langues kaili-pamona appartenant à la branche malayo-polynésienne de la famille austronésienne. Le kaili ledo, rattaché au groupe septentrional, est le représentant le plus important parlé dans les districts de Palu, Donggala, Parigi et...

    Lire la suite...

  • ...menacée au profit du rote, autre langue locale. Elle appartient au groupe sumba-hawu de la branche malayo-polynésienne de la famille austronésienne et ne semble pas avoir été étudiée dans le passé. Quelques efforts ont néanmoins été entrepris depuis les années 2000 par la production...

    Lire la suite...

  • ...le Ambala. De ces langues appartenant au groupe sambalique de la branche philippine des langues malayo-polynésiennes de la famille austronésienne, on peut également ajouter le Ayta Abellen qui est parlé dans la partie occidentale de la province de Tarlac. Récemment, un système d'écriture fut...

    Lire la suite...

  • ...Aborlan Tagbanwa. Parlé au centre de l'archipel, il appartient au groupe dit palawanique des langues malayo-polynésiennes de la famille austronésienne et s'écrivait jadis avec un alphabet particulier avant que les Espagnols ne le remplacent par l'écriture latine à leur arrivée dans la...

    Lire la suite...

  • ...Fédérés de Micronésie situés dans l'océan Pacifique. On y parle une langue polynésienne de la branche malayo-polynésienne de la famille austronésienne dont le lexique est à plus de 50% similaire au kapingamarangi, une autre langue proche du nukuoro et les deux seules faisant exception au...

    Lire la suite...

  • ...apprendre fait partie du groupe sarawak du Nord des langues bornéo du Nord, elles-mêmes rattachées à la branche malayo-polynésienne occidentale de la famille austronésienne. Le kenyah peu étudié dispose d'une écriture basée sur l'alphabet latin, mais l'orthographe ne semble pas encore...

    Lire la suite...